DIY

DIY BUSY WEEK PLANNER

planner

Hello! Je rentre de ma journée de boulot, et voilà j’avais envie de partager ma joie avec vous car aujourd’hui mes CM1 ont remporté une petite victoire sportive et je suis tellement contente pour eux! C’était ma première sortie de ce genre et j’ai adoré crier pour les encourager, hurler leurs prénoms, voir leur joie quand on annonçait qu’ils avaient pété les scores, leur amitié si forte dans des moments intenses comme ceux-là. WHAHOU c’est beau! Ca donne envie de retomber en enfance.

D’ailleurs, vous ne trouvez pas que nous autres les adultes on ne joue pas assez ensemble?? (questionnement du soir bonsoir) Il y a quelques années avec une de mes anciennes coloc’ on avait organisé un grand jeu de piste en pleine nuit sur le thème des Goonies! On avait passé des heures à imaginer un circuit dans notre village, à créer des rébus et des mots croisés secrets, et puis après on avait fabriqué des badges en carton pour les équipes, été disposer des petits objets-balises partout, bref, un super souvenir! D’autant qu’il n’y avait pas eu d’occasion particulière pour ça, si ce n’est s’amuser. C’est peut-être ça d’ailleurs le secret: s’amuser pour rien, juste comme ça, sincèrement, avec le coeur!

Mais revenons à nos moutons. Et changement de cadre. Aujourd’hui, un DIY bureau qui fait aussi office de DIY déco. J’avais trouvé ces lettres en liège au rayon scrapbooking de Cultura il y a pas mal de temps, j’ai enfin trouvé leur place! En pleine réorganisation de mon bureau (ou plutôt organisation en fait) ces derniers jours, je vous livre la recette d’un accessoire dont vous ne pourrez bientôt plus vous passer! Quoi de mieux qu’une vitre et un feutre effaçable pour voir en un clin d’oeil tout le programme d’une semaine bien remplie? Plus de post-it qu’on éparpille partout sur le bureau (on peut les laisser au fond du sac!) plus de fouillage pendant trois minutes pour retrouver son agenda parmi le monticule de papier qui se trouvent sur le bureau. Le rêve quoi! Et si en plus c’est joli que demander de plus… Sur ce, je vous bise, je vais me coucher (ou presque)!


Pour ce DIY, il vous faudra:

– Un cadre avec une vitre (est-ce compréhensible?)

– Un papier coloré 160g du format du fond de votre cadre. J’ai pris du canson couleur pêche pour ma part.

– Un feutre noir, une règle, un crayon de papier.

– Divers matériaux de scrapbooking ou de déco: des lettres en liège, des cartons, des papiers de mille couleurs, des gomettes en forme de coeur….

Instructions:

planner_1

1. Tracez 8 lignes à distance égale sur toute la longueur de votre papier, et tracez-en 5 sur la largeur. Vous obtiendrez donc un quadrillage de 7×4 cases.

2. Avec votre feutre noir, repassez bien droit sur votre lignes tracées au crayon de papier.


planner_2bis

3. Pour placez les lettres de “BUSY WEEK PLANNER”, découpez-les au préalable et placez-les sur votre papier avant de les coller définitivement pour trouver l’emplacement qui vous convient le mieux.

4. Décorez votre planner selon votre imagination! Pour ma part, j’ai utilisé des gommettes coeur dorées que j’ai trouvées chez HEMA pour très peu de piècettes, ainsi que des morceaux de post-it jaune et des cartons d’étiquettes marron bien épaisses pour mettre en évidence certaines cases.

Posez le tout dans votre cadre, refermez, plantez un petit clou sur votre mur à l’emplacement souhaité et ….

TADA! C’est tout simple!

PLANNERBIS

DIY des fleurs dans le coeur

coeur_fleur_12

Le titre en dit long sur mon état d’esprit du moment n’est-ce-pas? ❤

Pour la bonne nouvelle, je me suis pacsée il y a une dizaine de jours, et ça m’a fait un petit quelque chose dans le coeur quand même il faut bien le dire. Ne plus être “célibataire” sur les papiers officiels c’est quand même un petit pas en avant de plus. Alors pour célébrer cela en ce moment je mets des coeurs partout chez nous. J’ai eu envie d’imaginer un petit cache-pot qui pourrait s’accrocher au mur, car on a souvent déjà beaucoup trop de choses sur nos tables, alors pourquoi ne pas transporter les fleurs jusque sur nos cloisonnnns? C’est une boîte entre deux coeurs, rien de plus simple.

J’aime beaucoup les plantes à longues tiges (d’où le choix de mes fleurs ici), je me rappelle qu’un de mes premiers crush fleuris c’était dans le film Lost In Translation, le passage où Charlotte découvre un atelier d’art floral japonais dans son hôtel à Tokyo. Un peu le rêve pour moi cette scène… (bref).

Sinon je vous réserve bientôt une nouvelle catégorie, j’espère que cela vous plaira! C’est une série d’articles que je prends beaucoup de plaisir à écrire, et j’espère réussir à vous transmettre mon enthousiasme!

Sur ce, go pour le DIY! De gros bisous les colombes!

coeur_fleur_13


 

Pour ce DIY, vous aurez besoin de:

– 2 planches de carton plume 3mm en format A3.

– de la colle, un stylo ou un crayon de papier

– un scalpel, une règle, un pinceau, un tapis de découpe

– de la peinture (la pébéo est top!)

– une petite attache pour mettre derrière et accrocher sur votre mur, à trouver en magasin de bricolage.

– du patron à télécharger ICI

– OPTION: du scotch de peinture de petite largeur.

INSTRUCTIONS:

étapes1_2

1. Imprimez le patron, découpez les gabarits et tracez les sur votre carton plume. Il vous faut: 2 coeurs+ 5 carrés de 8 cm de côté. Les petits pointillés sur le patron sont là pour vous indiquer 3mm sur les côtés, marquez ces repères sur 1 des 5 carrés (3mm comme l’épaisseur de votre carton plume en fait!)

2. Découpez au scalpel vos carrés. Pour cela, utilisez votre règle. Placez-la sur le trait tracé et scalpez tout le long. Avant d’essayer de séparer votre carton plume, il vous faut vérifier que toutes les couches sont bien découpées, et donc regardez sur le verso de votre carton si vous voyez bien les marques de découpe. Si non, recommencez en appuyant plus fort sur votre carton avec votre scalpel. La règle permet vraiment d’avoir un travail régulier et propre! Restez bien perpendiculaire au carton avec votre scalpel.

etapes345

3. Prenez un des carrés et tracez deux lignes pour rejoindre les repères comme sur le gabarit imprimé. Scalpez la première couche de papier et de polystyrène  mais pas la deuxième couche de papier. Retirez le surplus de polystyrène en utilisant du papier de verre ou simplement avec la lame de votre scalpel (tout doux!).

4. Pour former votre boîte, vous allez devoir coller 2 carrés sur les tranches découpées de votre carré fraîchement scalpé (comme sur la photo en haut à gauche). Ensuite, collez les autres carrés pour former un cube, toujours en déposant de la colle sur les tranches de ces derniers. Pour renforcer les angles, j’ai collé un petit morceau de scotch sur les arrêtes du cube.

5. On passe aux coeurs! Pour être honnête, je n’ai pas du tout d’astuce comme pour la coupe droite pour découper les courbes du coeur…. Allez-y doucement, c’est un peu périlleux au début, n’hésitez pas à repasser plusieurs fois au même endroit avec le scalpel pour être sûre que les deux couches de papier du carton sont bien découpées, et ça devrait aller!

coeur_fleur_9

6. Une fois vos 2 coeurs découpés et votre cube réalisé, vous pouvez les peindre! Passez deux voire trois couches de peinture pour que les traces du pinceau ne soient plus visibles.

coeur_fleur_10

7. Une fois la peinture sèche, accrochez votre attache derrière l’un des coeurs. (j’ai pris une attache parisienne format King Size pour ma part, j’ai trouvé ça chez Bricorama).

8. Collez ensuite les deux coeurs sur deux faces opposées du cube. Ne mettez pas la colle trop au bord pour ne pas que ça dégouline sur les côtés, et attendez bien le temps de séchage recommandé pour éviter la casse. Déposez un petit pot de fleur dans le cube, vos fleurs sont les bienvenues! (je ne recommande pas de gros bouquets cependant, des fleurs légères seront plus adaptées!)

Et TADA!

coeur_fleur_15

BRELOQUES et CAETERA

breloquesect

 

Dans la vie je ne porte pas beaucoup de bijou, j’ai toujours mon inséparable piercing qui me suit depuis maintenant huit ans (à 20ans je voulais faire comme Scarlett Johansson, ahah) mais à part ça, c’est très rare de me voir avec un collier ou un bracelet. Je me rappelle que quand j’étais enfant, les gros bijoux bien voyants et clinquants de ma tante me plaisaient énormément pourtant. Comme quoi, on change… après adolescente j’ai nourri un intérêt très fort pour les bijoux ethniques: dans ma période hippie babloche je me déguisais en sapin de Noël quasiment au quotidien (boucles d’oreilles voyantes + gros bracelets + collier + perles dans les cheveux). Par contre, j’ai toujours détesté les parures de bijou, je ne sais pas, ça a un côté un peu trop cadré et calculé pour moi.

Alors voilà, aujourd’hui un bracelet pas petit mais pas trop gros non plus, un peu brillant comme j’aime, et surtout, rapide à faire (parfois c’est chouette quand même). On peut imaginer remplacer mes breloques par d’autres breloques, on se laisse aller! J’ai un faible pour le mauve/lilas ces temps-ci, une alternative au rose qui me fait penser à mon père (c’était sa couleur fétiche dans sa jeunesse) et à ma mère. D’ailleurs je suis verte, j’aurais voulu du lilas cette année dans mon carré de jardin, et en fait, il faut le planter en octobre/novembre apparemment, donc je dois attendre encore une année… patience…


 

Pour ce diy, il vous faudra:

– Des sequins ronds 15mm (une quinzaine), des cuvettes 5mm (60 à 70 suivant l’effet désiré).

– Des anneaux argentés de taille moyenne (30 à 35).

– De la chaîne argentée (pour mon poignet j’ai pris 15 cm).

– Un fermoir et deux anneaux de petite taille.

– Une pince (ou plusieurs selon les techniques d’ouverture d’anneau que vous utilisez!)

 

gif_breloquesect

Explications:

breloquesect_exp

1. Ouvrez vos deux petits anneaux avec votre pince et accrochez-les à chaque extrémité de la chaîne. Accrochez le fermoir à l’un des deux anneaux avant de refermer ce dernier.

2. Ouvrez l’un des anneaux moyens.

3. Vous pouvez former deux types de combinaison: 2 cuvettes l’une contre l’autre OU une cuvette, un sequin rond, une cuvette.

4. Refermez l’anneau customisé sur l’un des maillons de la chaîne.

Poursuivez l’opération jusqu’à ce que la chaîne soit complètement recouverte. C’est fini!

breloquesect6

M.A.K.E.I.T.

make_it_1

Hello les biquettes!

J’espère que vous avez passé un agréable week-end (voire mini vacances pour les chanceux!). En ce moment, je me sens un peu raplapla. Enfin quand je dis que je me sens raplapla c’est qu’en fait je me découvre des vraies envies de ne rien faire comme cela m’arrive rarement (main levée, je le jure).  Et puis ce week-end j’ai enfin préparé cet article que je voulais vous présenter depuis le mois de Mars. Pour le colis de Coline j’avais glissé son prénom dans un cadre , et je n’avais à l’époque pas eu le temps de fignoler mes photos et tout le reste pour mon article sur le blog. Et donc ce DIY, intitulé M.A.K.E.I.T  qui fait un beau clin d’oeil (ou un pied de nez) à mon envie de fainéantise passagère…

Je voulais vous présenter mon DIY pour Coline mais pas avec son prénom, car je cherchais un message qui parle à ceux qui lisent le blog, et je pense que “Make It” ne pouvait que convenir! Alors non ce cadre ne sera pas un mantra-remède à vos envies de glandouille passagères… d’autant que c’est humain en fait, alors pardonnons-nous volontiers de ne pas être des machines! J’espère cependant qu’il parviendra à égayer vos bureaux ou petits ateliers en tout genre comme se plaisent à les appeler certaines (je trouve ça très mignon de dire “mon atelier”), et à vous rappeler qu’on est toutes capables de faire des choses (je ne cesse de le marteler à mes gamins élèves), même si il faut recommencer!

Je vous bise et vous souhaite une bonne semaine sous le signe de la motivation!

ps: je vous mets la musique de la pub Zalando (Caraaaaaa) que j’adore en ce moment et qui me fout la patate!


 

Pour ce DIY, il vous faudra:

make_it_mat

Un cadre 21 x 29,7 – Imprimer ce document sur du papier A4 d’environ 180g (2 feuilles) – une feuille A4, environ 180g – des ciseaux – de la colle – et c’est touuuut!

gif_make_it

Instructions: Rien de plus simple! Imprimez le document, découpez tout autour de chaque carte en gardant les contours de couleur. Placez vos lettres sur votre feuille A4 et collez une fois l’emplacement choisi. Placez votre document sous votre cadre en découpant éventuellement les surplus de papier.

make_it_colle

TADA!

make_it_2

DIY du pouvoir des fleurs

IMG_1779

“[…] cultiver son jardin est le plus bel acte de résistance face à l’adversité.”

(entendu dans Echappées Belles)

Hello à tous!

Aujourd’hui, j’ai eu une journée forte en émotions. Si vous êtes aussi maladroite que moi parfois, peut-être que l’anecdote que je m’apprête à vous raconter vous rappellera des souvenirs du même genre… Voyez vous, j’étais en train de bidouiller dans la cour car ces temps-ci je me mets au jardinage. Imaginez une petite cour entre trois murs assez hauts, par laquelle on accède via une sorte de véranda, avec de grandes portes vitrées coulissantes. Partie chercher un torchon, je me retourne subitement une fois dans la cour et là CATASTROPHE! Je me rends compte que je me suis tout bonnement… enfermée dehors! OMG je me mets dans tous mes états, je commence à larmoyer (appelez-moi Madeleine Wallas dans ces cas-là), je suis tentée de crier pour alerter les voisins et puis je me dis que non, le stress monte car j’étais seule à la maison (l’homme ne rentrant qu’à 18h et il était disons hum 11h) et mon portable était à l’intérieur, bref, je tambourine, je m’insulte, j’essaie de tirer les portes coulissantes en espérant que quelque chose bouge et fasse que la porte s’ouvre et là…. MYSTERE ET BOULE DE GOMME, la porte s’ouvre à nouveau (au bout de genre 10 minutes quand même), j’avais dû réussir à faire bouger le système de fermeture à l’intérieur. Je m’engouffre dans la maison, soulagée, mais aussi me sentant complètement ridicule car ayant un peu pleuré fort dans la cour (faites que les voisins ne m’aient pas entenduuuuuue!). Bref, l’histoire de ma vie, foi de moi, on ne m’y reprendra pas! Le jardin, l’adversité tout ça… 🙂 (vu le titre je pourrais aussi vous chanter une chanson célèbre)

Cette histoire de jardin pour introduire le petit DIY du jour: jolie fleur de ruban, à accrocher sur une marinière qui je trouve est une pièce tellement intemporelle et que l’on retrouve beaucoup dans les magasins ces temps-ci… la mienne vient de Bershka, le col est parfait! (la prochaine fois je prendrai une taille au-dessus quand même!). Autrement, j’ai choisi de brocher mes fleurs sur le tee-shirt et non pas de les coudre, mais libre à vous de choisir de les accrocher via des boutons pression! (je ne suis pas sûre que cela se passe bien au lavage mais enfin)

 Les explications en photo juste après!

Je vous bise bien fort,

A très bientôt!

ps: si vous aimez le ruban, je vous remets le lien de ce DIY… 🙂

diy_fleur

 


Pour ce DIY, vous aurez besoin de (pour une fleur):

– 8 bandes de ruban de 17 cm de longueur pour 4 cm de largeur

– 1 bande de ruban de 30 cm de longueur pour 1,5 cm de largeur

– De la feutrine, des ciseaux, du fil, une aiguille, un briquet

– Un pistolet à colle

– Des boutons pression ou des pinces à broche à coudre selon votre choix.

IMG_1768

 

Instructions:

explication_fleurs

– Avant de commencer votre pliage, n’oubliez pas de brûler légèrement les extrémités de chaque morceau de ruban avec votre briquet pour qu’il ne s’effiloche pas. 

– Si les explications pour le pliage ne suffisent pas, vous pouvez regarder cette vidéo grâce à laquelle j’ai appris à fabriquer cette fleur! A l’étape numéro 3, vous devez replier les deux triangles l’un sur l’autre pour obtenir la forme en 4.

– Pour l’assemblage final (à partir du 12), je préconise la couture ET le collage pour ces fleurs. Je trouve que la couture laisse les pétales trop lâches entre elles, mais la colle uniquement rend les pointes de chaque pétale plus difficiles à assembler que lorsqu’elles sont d’abord cousues entre elles. Vous devez donc enfiler sur un fil les huit pétales, les mettre en forme (comprenez en cercle) et faire un noeud pour qu’elles tiennent ensemble sur le fil. Ensuite, finissez l’assemblage en posant une pointe de colle chaude entre chaque pétale.

– Pour le 15, il s’agit de déposer une pointe de colle chaude au centre de la fleur pour venir y déposer le petit ruban noué et disposé en spirale.

suite_explications

Les étapes 16 et 17 sont très simples: découpez un cercle de feutrine où vous coudrez une pince à broche (ou un bouton pression) et collez ensuite ce cercle au dos de votre fleur avec le pistolet à colle.

TADA!

IMG_1778

DIY – Soap and fun

diy_soapandfun1

C’est la rentréééééée! Deux semaines qui m’ont fait beaucoup de bien et au cours desquelles j’ai eu un peu de temps pour y voir un peu plus clair dans mes occupations du moment. Il y a des fois où je me laisse légèrement dépasser par ce que je vis au quotidien. Du coup j’ai du mal à rester positive, à réfléchir de façon claire, à prioriser les choses. Bref, je m’embrouille. Conclusion: vive le repos! Bon j’ai quand même travaillé il ne faut pas rêver mais enfin, c’était sous le signe du plaisir. Et que serait la vie sans plaisir? J’ai d’ailleurs dans mon fil d’actualité FB ce titre de France Inter qui me fait sourire du coup, je vous le laisse: clic (je n’ai pas écouté l’émission j’avoue). Donc oui la vie sans plaisir c’est comme un jour sans pain et au bout d’un moment “Ca faiiit péter un câââââble!” (sur l’air de “ça sent mauvais dans l’aiiiiiiir”). Conclusion (bis):  osons le plaisir! 🙂

Mais revenons à nos moutons: pour le 2ème colis du Papillon Voyageur, le thème était “Love&Cocooning”. Pour le DIY, j’ai choisi quelque chose qui me paraissait réalisable (parce-que je ne sais pas si vous avez remarqué mais quand on commence à imaginer des choses on part souvent dans des trips irréalistes, mais bon ça fait du bien donc on se pardonne): du savon! J’ai parcouru les sites pour trouver comment on pouvait fabriquer des savons, et j’ai testé trois recettes… au final, j’ai gardé la plus simple, à savoir, celle réalisée à base de savon glycériné (on en trouve chez Cultura pour info).

J’aime bien l’idée de fabriquer des choses un peu improbables, comme par exemple des savons qui abriteraient des objets à l’intérieur. Un peu comme un paquet surprise en fait! Pour Cathy j’ai laissé une fausse fleur dénichée chez Zodio à l’intérieur (ce magasin est une mine, courrez-y!). Et puis pour la maison j’en ai fait d’autres… je vous laisse découvrir!

Je vous bise bien fort, et n’oubliez pas: repos (ou calme par extension) et plaisir!


soapy_soap4

Instructions:

Pour ce DIY  vous aurez besoin:

– d’un pain de savon glycériné

– des moules de toutes les formes et de toutes les tailles

– des paillettes, du colorant, des petits objets ou des petits mots d’amour imprimés

diy_soapandfun

1. Découpez votre savon en cubes et placez le au micro-ondes. Sur le paquet du savon que j’avais acheté, il était indiqué de les mettre au micro-ondes 1m30. En fait tout dépend de la quantité que vous mettez dans le micro-ondes, donc surveillez, mais c’est plus ou moins ça pour la durée.

2. Une fois que ça aura fondu, sortez le savon du micro-ondes et coulez le sans attendre dans les moules choisis. Le savon se fige vite, alors prenez vos petites décorations et mettez-les DE DOS dans votre savon très rapidement. Ne bougez plus le moule de place jusqu’à ce que le savon se soit complètement figé.

3. Il faut attendre environ une nuit (ou une demie-journée) pour que les savons soient bien secs. Démoulez vos savons et poncez-les si vous trouvez leur aspect trop irrégulier.

Et voilà! 🙂

Et le petit gif qui fait zizir pour la fin…

gif_barbie

DIY Plaid Mohican

plaid_mohican1bis

Pour le premier swap du Papillon Voyageur, je devais envoyer mon  colis aux filles d’Un Nuage Une Plume. Si vous voulez voir ce que j’ai mis dans mon colis, vous pouvez aller voir leur article ici. Pour leur faire plaisir, j’ai voulu rester fidèle à l’esprit d’Un Nuage Une Plume. Je trouvais qu’elles avaient un indian style assez prononcé. Je leur ai donc confectionné un plaid bien chaud à utiliser dans un tipi ou même sur un canapé un soir d’hiver! 🙂 J’ai fait de mon mieux, et surtout ça m’a fait plaisir. J’espère qu’elles aussi! (apparemment oui… 🙂 )

Voici le step by step. Je vous bise bien fort! 🙂

plaid_mohican2


 Pour ce DIY, il vous faut:

– Deux rectangles de polaire et de fausse fourrure (j’ai pris à peu près 140 x 160 cm pour les miens).

– Des franges, de la dentelle et un autre type de ruban (pour ma part j’en ai choisi un légèrement cuivré)

– Une machine à coudre, du fil (coordonné à vos tissus et à vos bandes de fanfreluches), une aiguille.

– De la patience!

plaid3

1. Découpez vos rectangles de polaire et de fausse fourrure. J’en ai trouvé chez TOTO (for ever) pour ma part. En ce moment la fourrure est plutôt tendance, ils en font dans pas mal de couleurs, alors n’hésitez pas à jouer avec ce paramètres! Pour ma part, j’ai souhaité coordonner polaire et fausse fourrure.

2. Sur le rectangle de polaire, cousez à la machine la bande de franges, après l’avoir positionné le long de traits que vous aurez tracés à la main sur votre polaire, et l’avoir épinglée.

plaid2

3. Coudre par dessus la bande de dentelle, et ce, à la main. Attention, c’est un peu long! J’ai dû mettre deux ou trois épisodes complets d’Hartley Coeur à Vif pour venir à bout de mes 4 mètres (environ) de dentelle… héhé un vrai jeu de patience, mais qui en vaut la chandelle!

plaid_mohican3

4. Coudre à la machine cette fois la 3ème bande de ruban, juste au-dessus de la bande de dentelle/franges. Il faut coudre en premier le côté qui est contre la dentelle, et ensuite seulement le côté qui est à l’extérieur, sinon, le galon va gondoler.

5. Epinglez les bords des tissus polaire et fausse fourrure pour former un bord net. Les assembler envers contre envers et les coudre ensemble à la machine à coudre avec du fil coordonné. Là encore ce n’est pas facile, il faut être patiente!  J’avoue que je me suis demandé si il n’y avait pas une technique plus simple, je suis preneuse si jamais vous avez déjà procédé à ce genre de chose!

Coupez tous les fils qui dépassent… Et voilà! Un plaid tout doux n’attend plus que vous… 🙂

plaidmohican