pâtisserie

Mille-feuilles aux fraises

mille_feuille2

Pas besoin d’être enceinte pour avoir envie de fraises, il me suffit chaque année de voir les arrivages sur le marché pour avoir envie de dégainer frénétiquement mon siphon à chantilly plusieurs fois par jour semaine. En ce moment, les fraises pleuvent autour de nous, surtout ici dans le Nord, où ce fruit fait fête et tradition dans certains coins de notre campagne. Mon amie A. m’avait montré plusieurs fois ses réalisations de mille-feuilles aux fraises, et j’ai eu envie d’essayer! Encore de la crème pâtissière aujourd’hui, mais je ne m’en lasse pas, et puis je suis tellement excitée quand je vois la crème qui commence à trembloter dans ma casserole à chaque fois! J’ai eu l’occasion de tester la pâte feuilletée pendant mes dernières vacances, et j’ai récidivé. Ne m’en tenez pas rigueur pour les calories, pour le coup, on ne peut pas s’en passer pour ce genre de dessert! Cela dit, je trouve cette recette pas grasse du tout, je m’attendais à pire! C’est la recette de mon livre de cuisine, mais je suis persuadée que vous en avez d’autres! (d’ailleurs je suis preneuse au cas où, car j’aimerais bien en tester d’autres testées par d’autres!). J’ai divisé par 4 les quantités inscrites dans mon livre pour pouvoir obtenir une quantité suffisante pour un mille feuille.

Bon par contre… j’ai encore quelques progrès à faire pour maîtriser au top le four dont nous avons hérité en emménageant dans notre nouveau logis, mais je me soigne, bientôt tout ce que je cuirai aura une douce couleur dorée. Je sais qu’on dirait de loin que le cercle de pâte feuilletée du milieu ressemble à un gros steak haché! ahah HEUM! Vous votre four sinon? 🙂

Régalez-vous!

 image1


Pour réaliser ce mille-feuille il vous faudra:

– 4 grosses fraises (environ)

Pour la pâte feuilletée: (recette tirée du livre de l’Atelier des Chefs)

– 62g de farine

– 50g de beurre (5g +45g)

– 2g de levure de boulangerie

– 3cl de lait

– 2g de sel

– 7g de sucre

Mélangez la farine, le sel et le sucre en poudre. Faites tiédir le lait avec la levure, puis versez-le petit à petit sur le mélange. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte lisse.

Ajoutez alors 5g de beurre en morceaux et pétrissez jusqu’à ce que la pâte ne colle plus.

Laissez reposer la pâte recouverte d’un torchon humide dans un récipient jusqu’au lendemain.

Etalez alors la pâte en forme de croix, disposez en son centre 45g de beurre préalablement aplati au rouleau. Repliez chaque angle du carré vers le centre, puis étalez à l’aide du rouleau dans le sens de la longueur.

Ramenez ensuite le haut de la pâte vers le centre, puis rabattez le bas par-dessus. Laissez reposer 30 minutes. Renouvelez cette opération 3 fois, en laissant reposer 30 minutes à chaque fois et en retirant l’excédent de farine.

Etalez le pâton sur environ 6mm d’épaisseur, puis réalisez des cercles de pâte feuilletée. Faites cuire à environ 200 degrés pendant 10 à 15 minutes.

Pour la crème pâtissière: 

– 18 cl de lait

– 1/2 gousse de vanille

– 1 jaune d’oeuf

– 35g de sucre

-20 g de maïzena

Faites chauffer le lait dans une casserole avec les graines de vanille grattées.

Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre, puis ajoutez la Maïzena en une seule fois. Versez le lait chaud sur le mélange oeuf/sucre, et reversez l’ensemble dans la casserole. Portez à ébullition en fouettant pendant environ 1 mn (soyez persévérant!)

Versez la crème dans un saladier et laissez refroidir…

Pour le montage:

Prenez un cercle de pâte feuilletée, recouvrez-le de crème pâtissière à l’aide d’une cuillère à soupe. Disposez-y des rondelles de fraises coupées finement et superposez-les les unes sur les autres. Reproduisez l’opération pour les autres couches du mille-feuille. Ne soyez pas trop ambitieux sur le montage au risque de voir votre tour de Babel s’écrouler! 🙂 Décorez le dessus avec de la crème pâtissière et des fraises.

Bon appétit!

mille_feuille4

Advertisements

In love with le Puit d’amour

 

puitdamour

Avez-vous déjà entendu parler de cette pâtisserie qu’est le Puit d’Amour? Depuis que ma maman m’en a révélé l’existence, je regarde systématiquement dans les vitrines des pâtisseries si j’en vois, et pour l’instant dans celles que je fréquente ou devant lesquelles je passe, QUE NENNI! Ma mère m’a dit qu’elle en mangeait aux Picantins de Compiègne autrefois (il n’en font plus apparemment). La recette originale vient de Montmartre, plus précisément de la pâtisserie Stohrer, qui est la plus ancienne pâtisserie de Paris (elle date de l’Ancien Régime). Je vous glisse le lien où vous pourrez trouver son historique!Toujours est-il que n’en ayant jamais entendu parler, et surtout, n’en trouvant pas autour de moi, j’ai décidé d’en faire moi-même! C’est très motivant de réaliser une pâtisserie que l’on n’a jamais vu de ses propres yeux je trouve. Il s’agit donc d’un puit de pâte à chou (my fave), garni de crème pâtissière caramélisée. C’est vrai que la présentation est un peu hardcore, mais en tout cas c’est délicieux!

Depuis quelques temps j’essaie de me réorganiser au niveau de mon alimentation pour me décrasser un peu de tout ce que j’ai pu engranger cet hiver! Je me suis remise au sport, c’est déjà un bon point, mais j’avoue que pour ce qui est d’avaler moins de sucre… j’ai encore du mal. Allez, le printemps n’est là qu’à la fin de la semaine… on se laisse encore quelques jours. 🙂 Et puis l’amoureux n’est pas beaucoup là en ce moment (déplacements obligent) alors je suis moyennement motivée pour me faire vraiment à manger certains soirs (du coup je mange des Puits d’Amour en pensant à lui hihi) … ça me fait penser qu’un petit post sur des choses rapides à préparer et équilibrées en semaine serait le bienvenu… pour bientôt? 🙂

Je vous bise très fort!

Sarah


puitdamour2

Pour cette recette vous aurez besoin de:

– Pour la pâte à choux:

  • 12,5 CL D’EAU
  • 12,5 CL DE LAIT
  • 115 G DE BEURRE
  • 1 PINCÉE DE SUCRE
  • 1 PINCÉE DE SEL
  • 150 G DE FARINE
  • 4 ŒUFS

– Pour la crème pâtissière:

  • 75 CL DE LAIT
  • 1 GOUSSE DE VANILLE
  • 3 JAUNES D’ŒUFS
  • 135 G DE SUCRE
  • 80 G DE MAÏZENA

Instructions: 

  • Préparez la pâte à choux : faites bouillir l’eau et le lait avec le beurre coupé en morceaux, la pincée de sucre et la pincée de sel.
  • Hors du feu, ajoutez la farine en une seule fois, mélangez bien, puis placez la casserole à nouveau sur le feu pour dessécher la pâte et remuez vivement jusqu’à ce qu’elle se détache des parois et forme une boule.
  • Ajoutez 3 œufs, un à un, en fouettant, puis battez un 4e œuf en omelette et ajoutez-le petit à petit jusqu’à ce que la pâte soit lisse et onctueuse.
  • Pour la coque des puits d’amour: avec une poche à douille, dessinez un cercle sur une feuille de papier sulfurisé que vous aurez placé sur une plaque allant au four. Une fois que la taille de ce cercle vous paraît satisfaisante, réalisez une couronne de pâte à choux sur le pourtour de chaque cercle. (les miens sont juste énormes par contre pour info).
  • Enfournez les cercles de chou à th. 7/210° pendant 20 à 25 mn (mon four chauffe très fort, je les ai laissé 17 minutes). Laissez refroidir.
  • Préparez la crème pâtissière (1 litre) : faites chauffer le lait dans une casserole avec une gousse de vanille fendue en deux et grattée.
  • Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre, puis ajoutez la Maïzena à la fin. Versez le lait chaud sur le mélange  et reversez l’ensemble dans la casserole. Portez à ébullition en fouettant pendant environ 1 mn.
  • Versez la crème dans un saladier et laissez refroidir.
  • Garnissez les puits de crème pâtissière et sucrez. Avec un chalumeau faites caraméliser le sucre.
  • Servez sans attendre.

Recette tirée de Elle à Table: PUIT D'<3

 puitdamour3

(You are) Parfait à la framboise

parfait_framboise1

Hello!

Une bonne année, là on peut se le dire! J’ai encore été réveillonner avec les poules ou presque cette année, couchée à 1h du matin! ahah Demain c’est la rentrée, j’ai hâte de reprendre le chemin de ma classe! Et vous, c’est aussi la fin des vacances?

***

Pour Noël, j’ai eu le magnifique livre de cuisine rouge passion de L’Atelier des Chefs. Que de superbes recettes et tout un tas de techniques culinaires. L’un de mes objectifs pour les prochains mois est de m’améliorer en recettes salées pour pouvoir vous en présenter ici. J’ai donc sincèrement apprécié me retrouver face aux pages de cet ouvrage. Le connaissez-vous?

En attendant, je vous avais parlé d’une recette légère dans mon dernier article. Dans mon livre, je suis tombée sur ce succulent dessert, qu’auparavant je n’avais jamais mangé: le parfait glacé (dans le livre ils le proposent au kiwi). J’ai succombé! Un tout petit peu de chantilly, un tout petit peu de meringue, un tout petit peu de caramel et de la framboise, bref, ce dessert a tout pour plaire. Glacé, donc très bonne idée pour finir un repas de façon légère, surtout si vous en faites de petites parts dans des cercles. Il nécessite un peu de temps de préparation, le temps de prendre au congélateur (l’attente a été lonnnnngue).

Je commence à me dire qu’il faudrait que j’arrête avec mes desserts à la framboise, car je crois que si mes calculs sont exacts ça devrait être le 3ème sur le blog! Le défi de 2015: tester de nouveaux fruits! ahah Surtout qu’en hiver, je reconnais que ce n’est pas forcément l’option la plus cohérente (merci les framboises congelées de chez Picard qui coûtent un bras soit-dit-en-passant).

Je vous bise bien fort, voici la recette!


 

parfait_framboise4

 Recette extraite du livre “Le Grand Cours de Cuisine” de l’Atelier des Chefs, éditions Hachette Pratique.

Ingrédients pour 6 personnes (personnellement je miserais plus sur 4 personnes):

Pour les meringues:

– 120 g de blancs d’oeufs – 120 g de sucre en poudre –

Pour le parfait glacé:

– 50 g de framboises (dans le livre ils l’ont réalisé avec du kiwi, 3 kiwis très précisément)

– 5 cl d’eau

– 150 g de sucre en poudre

– 6 jaunes d’oeufs

– 20 cl de crème liquide entière

Pour le dressage:

– Quelques framboises (eux parlent de 3 kiwis, ça me paraît énorme en fait!)

– 15 cl de crème liquide entière (là aussi ça me paraît énorme mais ça dépend de la quantité de chantilly que vous voudrez mettre sur votre parfait glacé en fait)

– 15 g de sucre glace (pour la chantilly)

Explications:

Pour les meringues:

Préchauffez le four à 100 °C. J’ai un four à chaleur tournante et franchement c’était la température idéale.

Fouettez les blancs d’oeufs en penchant le contenant pour faire rentrer un maximum d’air et faites les monter. Ajoutez 1/3 du sucre et fouettez rapidement. Arrêtez ensuite de fouetter et incorporez le reste du sucre.

Faites cuire 1h (dans le livre ils parlent de 45 minutes mais personnellement je ne les trouvais pas assez cuites).

Pour le parfait glacé:

–  Montez la crème en chantilly et réservez au réfrigérateur. Battre les jaunes.

– Disposez l’eau et le sucre dans une casserole et faites cuire le tout à 117°C. Versez ensuite ce sirop en petit filet sur les jaunes et battez jusqu’à complet refroidissement. Cette étape est la plus difficile de la recette. Ne versez pas trop vite le caramel car sinon de grosses pépites vont se former dans le sabayon et vous allez devoir filtrer…

– Prélevez 1/3 de la crème fouettée et mélangez-la au sabayon.

– Incorporez ensuite les framboises réduites en purée (ça c’est moi qui le dit vu que c’est le fruit que j’ai utilisé) puis le reste de crème.

– Moulez l’appareil dans le contenant souhaité (moi c’était dans un cercle, depuis j’en ai fait d’autres et je les ai congelés dans des moules en silicones). Réservez au congélateur pendant au moins 3 à 4h.

Pour le dressage:

– Démoulez votre parfait. Recouvrez de chantilly ou ajoutez-en une petite touche comme j’ai fait et saupoudrez de miettes de meringue. Posez quelques framboises sur un côté du parfait. Dégustez! Ca fond très vite! 🙂

BON APPETIT!

gif_parfait_framboise